• A domicile

     



    Rodzina - Marta Deskur (droits réservés)



    Artiste polonaise


     


    De Marta Deskur, j'ai acheté une oeuvre, toute simple. Une photo de femme voilée sur carrelage, une femme vue de dos, le voile artistiquement photographié. En fait est-ce une femme, nul ne le sait, c'est simplement la vision érotomaniaque d'un plissé d'étoffe, disposé en forme de voile vu de dos.


    Le cliché d'une femme dont on ne cherchera même pas à voir les yeux, tant l'interdit revendiqué de ne rien montrer est fort. Et ce cliché est développé sur un carreau de faïence, blanc, de ceux qu'on voit dans les salles de bain, les simples pièces d'eau, blanches ordinaires. Contraste de la photo religieuse sur le support lavable.


    Dans la salle d'intimité, au lieu du corps nu, apparaît le corps enveloppé, caché. Le corps caché dans la salle de bain. Même là où la femme peut se dénuder, elle est encore couverte. Pas d'accès à soi. Pas de lien à sa propre nudité. Devant ton miroir, ne te découvriras pas. Mémoire de couvent des jeunes filles occidentales des années cinquante. Actualité des femmes d'outre-terre.


     


    Marta Deskur nous parle de la femme dans la modernité étrange, dans la modernité où malgré tout elle est encore soumise.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :