• Agapê versus Saint-Valentin ?

    Stéphanie Nava

    (dessin sur le mur du Centre d'Art Contemporain)

    Regard-caméra

    Portrait de l'artiste en spectateur

    Ferme du Buisson

    Cliché Anthropia

     

     

     

    Qu'on se le dise, l'agapê a le vent en poupe, en haut lieu, on se complait davantage dans l'amour du prochain que dans la bestialité copulatoire.

     

    Carla Bruni dans son récent entretien dans l'Express se permet ce mot rare, affiché en manière de drapeau, sans doute.

     

    S'agirait-il tout à coup d'une rupture dans le modèle à nous donné de l'amour conjugual ? Fêter l'union des âmes, la célébration platonnique, la proximité des corps en prière, l'agapê serait plus 'in' que la Saint-Valentin ? Faut-il entendre ça comme un message subliminal ?

     

    Fini le coeur bling-bling, le marketing-rose, la marchandisation de l'amour, jusqu'aux noces élyséennes qui renonceraient au battage matchien pour combler le vide d'une société en mal de sens ? La pensée "agapê" pour sortir du pouvoir d'achat ?

     

    Et me revient en mémoire la figure du Sigisbée, dans la Venise du XVIIIème siècle, cet ami des femmes mariées, qui les sortait, les emmenait à l'Opéra, naviguait en écoutant leurs peines de coeur sur le blues des canaux, sans jamais aller plus loin. Un amant platonique, un coach désintéressé, un eunuque, en quelque sorte. S'agirait-il d'évacuer la libido à la française, de nous enfermer derrière la vitre, pour prétendre à la félicité spirituelle, au sacrifice de nos désirs ?

     

    A la veille d'une grève historique des médias publics ? Une nouvelle story pour nous emmener en gondole, sans doute.

     

     

    PS : Que Christophe Barbier se présente en journaliste qui ne se commettrait pas à publier le SMS version Nouvel Obs et puisse sans vergogne nous dire qu'il a passé plusieurs jours à corriger l'article avec Clara Bruni, son amie. Mais c'est quoi pour lui le journalisme ? De l'éditing, de la com' ?

    L'Express, service média de l'Elysée.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :