• And the President of the Republic is ?

    SEGOLENE ROYAL

     

    Franchement, le petit garçon ce soir s'est ridiculisé. Il a cherché de l'air, il a appelé au secours papa, maman, elle qui tentait bien de lui souffler les sujets, coach qui voit son poussin en difficulté.

    Mais Ségolène Royal n'a pas laissé l'avantage ou très peu de temps à son adversaire.

    Cette femme a un programme solide, sur le plan économique, sur le plan social, sur le plan industriel, sur le plan écologique, sur le plan du co-développement. Tout se tient aime-t-elle à dire, et on le voyait ce soir, le système Ségolène a pu se déployer, sans qu'on l'interrompe. Et quand on ne l'interrompt point, et bien on découvre que c'est du solide, que cela résiste au débat, que c'est fort.

    En face, l'économique de Sarkozy, une France des propriétaires, le social de Sarkozy, une France des heures sup, l'industriel de Sarko, des erreurs sur le nucléaire.

    Un climax, l'argument démagogique de Sarkozy prétendant donner la places aux enfants handicapés à l'école, quand son gouvernement a mis en jachère le programme Handiscol de Ségolène Royal en supprimant en 2002 les emplois-jeunes qui faisaient l'accompagnement scolaire. Faut-il voir dans la condamnation de la France par la justice européenne, en raison de son plus faible taux de scolarisation des enfants autistes, en 2003, la raison pour laquelle Monsieur Raffarin a reconduit cette politique finalement en 2004 ? Pour un gouvernement qui avait fait du handicap son cheval de bataille, les attermoiments de sa politique Handicap ont été remarqués.


    Alors merci Ségolène Royal, merci pour la qualité de votre débat, la qualité de votre présence, l'énergie et la rigueur de votre programme.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :