• Après la franchise, les lunettes

     

     

     

    Après la franchise, les lunettes.

    Ce gouvernement a tout d'une brute.

    On a l'impression qu'ils passent leur nuit à chercher

    de quoi s'acharner sur les Français pauvres.

     

    Roselyne Bachelot à présent. Elle affiche la couleur. L'optique.

     

    Quoi de plus utile pour trouver un travail,

    ou pour vivre tout simplement,

    qu'une paire de lunettes si on a des problèmes de vue.

    Ce devrait être le premier motif de remboursement, ça, et les dents.

    En Allemagne, les frais INTEGRAUX de ces deux indispensables

    sont pris en charge par l'assurance maladie.

    En France, les mutuelles avaient réussi

    à prendre la main sur ce type de remboursement.

    Cela les rendait "indispensables". Elles ne croyaient pas si bien dire.

     

    Le gouvernement a décidé que la privatisation des remboursements, c'est bien.

    Bientôt, la Sécurité Sociale ne remboursera plus les lunettes, ni montures, ni verres.

    A quand les dents ?

    Et pour ceux qui n'ont pas de mutuelles, les pauvres quoi, tant pis pour eux.

    J'espère que les personnes âgées et les ouvriers

    qui ont voté pour ce gouvernement

    se rendent enfin compte de ce qu'ils ont fait.

     

    Qui a dit qu'il n'y avait pas de différence entre la gauche et la droite ?

     

     

    Optique: appel de la Mutualité française

    <script src="/commentaires/nbcmt.php?article=" type=text/javascript></script>

    Le président de la Mutualité Française Jean-Pierre Davant a appelé aujourd'hui

    la ministre de la Santé Roselyne Bachelot à "négocier"

    sur la question du remboursement des frais d'optique,

    prévenant que les mutuelles ne font pas "de bénéfices".

    Hier soir, Roselyne Bachelot a jugé que la question de confier

    aux complémentaires santé la totalité du remboursement des soins d'optique "est posée".

    Mme Bachelot estime qu'il faut "les mettre en concurrence",

    avec "un vrai outil de régulation, fasse preuve qu'elles ont un avantage, une valeur ajoutée",

    mais surtout si l'on fait "passer le remboursement de tel ou tel secteur vers les organismes complémentaires,

    il faut faire en sorte que tous les Français soient couverts par une complémentaire".

    Source : AP

     

     

    Ah, désolée, si vous avez du mal à lire cette dépêche AFP,

    adressez-vous à Roselyne Bachelot pour lui demander de renoncer à son idée

    d'obliger tous les Français à posséder une assurance complémentaire,

    le plus bel enterrement de la Sécurité Sociale qui soit.

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Juléjim
    Lundi 14 Avril 2008 à 11:28
    la lunette des toilettes
    Et pourtant si quelqu'un a besoin d'une paire de lunettes en urgence pour mieux voir monter le mécontentement de ceux qui font les frais de cette brutalité sociale, c'est bien Sarkozy/Fillon and Co ! A moins qu'il faille d'abord un sonotone ? Ou une bonne paire de claques ? ET MON PIED AU CUL !!!
    2
    yannick G
    Lundi 14 Avril 2008 à 14:19
    ...au binoclard
    N'oublions pas que les uns valident une fois, tandis que les invalides, deux fois. ;) yG
    3
    Juléjim
    Lundi 14 Avril 2008 à 21:10
    serveur alcoolisé
    Nan. C'est le serveur de mon FAI qui s'adonne au kir breton. Des fois il voit double. Donc voilà ! Le kir... vous voyez ce que c'est ? YG ? ;-))
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :