• Bis repetita

    78 boulevard Vincent Auriol

    Crédit photo Anthropia

     

     

    150 années de prison pour Madoff,

    le seul exemple qu'on aura jamais du capitaliste condamné.

    Proposition d'autonomie par Sarkozy aux Dom-Com,

    qui ne la demandent pas,

    Suspicion et hop en prison pour les bandes,

    pas les potes, précise Estrosi,

    les potes de banlieue, y en a pas.

    Des ministres, va à la chasse, perds ta place.

    Un grand emprunt pour avoir du cash.

    Un bouclier fiscal qu'on ne touche pas.

    Morano qui veut faire suer la mère,

    en lui piquant ses points retraite par enfant porté.

    Un Congrès de Versailles pour avoir la photo,

    Sarkozy en cramoisi velours.

    Un scandale dans les tiroirs d'état,

    des victimes enfants de victimes

    réclament la vérité sur l'affaire Karachi.

    La bande de potes, c'est au gouvernement,

    de plus en plus resserrée, le pouvoir va masqué.

    Et pendant ce temps-là,

    depuis le 31 mars de je ne sais quelle année,

    au 78 boulevard Vincent Auriol,

    on lutte, j'ai pas bien compris,

    pour le service public, contre une maman Petrelle,

    pour son logement, pour l'emploi,

    on ira jusqu'au bout,

    je ne sais pas bien de quoi,

    mais ça ira, ça ira.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :