• Carte postale N°10 : Irons-nous en Jamaïque ? (Gate B, Terminal 2)

    A Chicago

    crédit photo anthropia # blog

     

     

    C’est la carte postale qu’on écrit en fin de voyage, qu’on envoie depuis Paris, pour une adresse qu’on ne sait pas par cœur, il y en a toujours une comme ça, la carte postale spéciale, elle doit trouver sa destination, va falloir l’envoyer quelque part mais où.

     

     

    A 3h30 du mat’, je prends le shuttle et sors sur le parvis de l’hôtel, dit-on ça un parvis, plutôt valable pour une cathédrale, pour nous mettre à l’aise le chauffeur nous demande où nous allons, peut-être que c’est pour se mettre lui-même dans le bain, et donc mes voisins un couple la soixantaine se mouille, nous partons dix jours à la Jamaïque, trois valises et deux bagages à mains, ça fait lourd pour dix jours, je me dis, mais bon, chacun voyage comme il le sent, et donc me retrouve à ne pas savoir si je vais répondre que je rentre à Paris ou que je vais à Chicago. J’essaie de passer entre les gouttes, mais le blues man me regarde coup d’œil ostensible dans le rétro, je n’y couperai pas, et je réponds, je vais à Chicago.

    Mais j’aurais tout aussi bien pu partir pour la Jamaïque, si j’avais eu une bonne raison d’y aller, même si moi la Jamaïque à part Bob Marley je n’en avais jamais eu la moindre idée jusqu’à aujourd’hui, il va falloir chercher des informations, se documenter, construire une stratégie, partir à deux cette fois. Wake up, stand up, don’t give up to fight.

     




    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :