• Cochon d'Allemand

     

    Cochon d'Allemand

    de Knud Romer

    Editions Les Allusives

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p><o:p> </o:p><o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    On le lit, on entre peu à peu dans ce récit d'enfance, et on aime la fraîcheur du langage.

    Knud Romer, qui tient ce nom d'une lointaine origine italienne, est d'abord et avant tout le fils de l'Allemande, dans ce petit village danois, plein de suffisance et d'anti-germanisme primaire.

     

    <o:p> </o:p>

    Et il ne fait pas bon être le fils d'une femme, à qui tout le monde tourne le dos, alors qu'elle a reçu la croix du mérite, pour ses actes de résistance au nazisme. Il faut croire que la nouvelle n'est pas parvenue dans cette bourgade, entre l'usine de betterave et le bureau d'assurance, où on se perd si aisément, que pendant la guerre, quelqu'un de la famille danoise du mari a fait un plan aux armées d'occupation allemande pour leur indiquer le chemin de la capitale.

     

    <o:p> </o:p>

    Drôle de ville, qui n'a pas fait grand-chose pour s'opposer à l'envahisseur, et pourtant il y aurait eu de quoi, faire sauter un pont ou éteindre le phare, mais qui se venge de sa propre lâcheté en menant une guerre des boutons au petit garçon et à sa famille.

     

    <o:p> </o:p>

    Knud Romer nous promène dans son arbre généalogique, fait de bric et de broc, de riches et de pauvres, de voulant réussir et de loosers. Il nous fait reconnaître la mère traumatisée à son regard fixe qui le transperce, quand les morts reviennent la hanter au détour d'une bouteille de vodka.

     

    <o:p> </o:p>

    Il nous parle de grandir dans une petite famille suffisamment insuffisante comme toutes les familles, dans un petit pays de normopathes psychorigides, plus mesquins peut-être qu'ailleurs, qui isolent le triangle oedipien qui lui sert de nid, jusqu'à lui faire désirer la mer, la fuite, la ville.

     

    <o:p> </o:p>

    Un bon livre de la rentrée, touchant et cruel à la fois.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :