• Commentaire sans oeillères des résultats

     


    On raconte beaucoup de bêtises en ce moment dans les commentaires des résultats. J'ai repris les SSU, sondages sorties d'urnes, pour mieux comprendre qui avait fait élire Nicolas Sarkozy. A partir des pourcentages les plus élevés dans chaque camp, voici mon commentaire des résultats sans œillères, au travers des cadeaux faits aux cibles de Nicolas Sarkozy, qui a pratiqué une segmentation de l'opinion par un marketing politique par catégories CSP et classes d'âges. Et pour Ségolène, au travers des profils d'électeurs qui l'ont élue. Vous trouverez d'autres chiffres avec d'autres segmentations.
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> 
    </o:p>Pour Nicolas Sarkozy
    <o:p> </o:p>

    La France des vieux égoïstes a voulu se faire payer ses retraites le plus longtemps possible en croyant faire remettre au boulot les plus jeunes. Manque de chance, les heures supplémentaires ne rapporteront pas un kopek aux caisses de retraite (puisqu'exonérées de cotisations sociales). Ils ont également souhaité pouvoir transmettre leur patrimoine sans payer de droits de succession. Ah oui, accessoirement, mettre le paquet sur leurs pathologies, Alzheimer en tête.

    <o:p> </o:p>

    Les plus riches ont acheté le bouclier fiscal à 50% et les défiscalisations d'impôts sur le petit personnel.

    <o:p> </o:p>

    Les commerçants, artisans et patrons ont acheté les exonérations de charges, un espoir de TVA à 5,5% et le discours liberticide de NS.

    <o:p> </o:p>

    Les professions libérales et les jeunes actifs (25-34 ans) ont acheté le discours, tu profiteras au maximum de tes hauts revenus. C'est le réflexe Tout pour ma gueule. J'en ai des comme ça à côté de chez moi, qui ne sortent jamais les poubelles, jettent leurs papiers partout et prônent la liberté des uns et la domination des autres.

    <o:p> </o:p>

    Les frontistes ont acheté le néo-Lepen, le même en plus jeune, qui fera plus d'usage, plus longtemps.

    <o:p> </o:p>

    Les petites villes et les ruraux ont acheté le matage des jeunes et le retour à la sécurité, menacée tous les jours aux JT de TF1, sécurité promise par la tête sardonique de qui vous savez.

    <o:p> </o:p>

    L'Est, le Sud a acheté l'ordre moral et la hiérarchie sociale (privilégier les aînés, les hommes, la protection du patrimoine).

    <o:p> </o:p>

    En résumé, Sarkozy a été élu par la France des riches, qui se lève tard et se couche avec les poules, par ceux qui touchent la PAC et font reproche aux autres de leur assistanat et j'oubliais, par la France des peureux et des racistes qui aiment hurler avec les loups.

    <o:p> 

    </o:p><o:p>
    </o:p>Pour Ségolène Royal
    <o:p> </o:p>

    Elle a réuni la France collective (de l'Ouest et du Sud-Ouest, égalitaire, restant attachée aux grandes utopies sociales), la France des ouvriers, des employés et des professions intermédiaires, la France des pauvres et des exclus, la France des gens dynamiques qui veulent s'en sortir tous ensemble, la France des jeunes et des étudiants, des actifs pour la plupart des segments, et à Paris, onze arrondissements sur vingt, la France des femmes debout, en bref la France qui se lève vraiment tôt.


    Ségolène Royal a réconcilié le PS avec sa gauche. Son approche n'était pas marketing, elle était participative. L'aplomb et la légitimité qui l'ont portée durant le débat traduisait ce sentiment d'exprimer la parole d'une majorité de Français et non de certains segments de population. Son approche avait la faiblesse d'être en retard de quatre ans au moins sur le matraquage médiatique de Sarkozy et d'avoir dû se penser en avançant durant la campagne. Peaufiner le vocabulaire, trouver les mots qui font choc et surtout, construire un équilibre économique transparent. Avec le temps, elle refera son handicap.

    <o:p> </o:p>

    Bayrou est bien le parti des ni-ni, 40% à droite, 38% à gauche, c'est le parti qui décidera d'être pour ou contre, c'est selon. Il reste le ventre mou du système.

    <o:p> </o:p>

    Pour les législatives, la question est de savoir comment regagner les 4% de votes blancs, la gauche de l'Est, qui s'est fourvoyée, et ces gens étranges qui ne voulaient absolument pas d'une femme intelligente, percutante, belle, résistante, généreuse et dynamique  pour Présidente. Cela reste pour moi une énigme.

     

    Les résultats en chiffres

    NS - là où il a la majorité

    - Rural : 67

    - Petites villes

    - Artisans/commerçants : 82

    - Professions libérales, cadres sup: 52

    - 25-34 ans : 57

    - Séniors : 61

    - +70 ans : 68

    - FN : (63% des électeurs du FN)

    - Bayrou : (40% des électeurs bayroustes)

    - Est

    Ségolène Royal

    Là où elle a la majorité

    - employés : 51

    - ouvriers : 56

    - professions intermédiaires : 53

    - secteur public : 57

    - bas salaires : 56

    - chômeurs : 75

    - jeunes - 25 ans et étudiants : 54

    - actifs 35-59 : majoritaire où à égalité

    - Ouest/Sud Ouest

    - Agglomération parisienne : 51





     

     


  • Commentaires

    1
    Mohamedou
    Lundi 7 Mai 2007 à 17:28
    Mensonge
    Votent Sarkozy les commerçants, les ouvriers (qui sont la seule classe chez qui Le Pen arrive en tête), les producteurs, les patrons, les commerçants qui se lèvent à 4h du mat pour aller aux halles de Rungis, les gens qui veulent que leur travail leur profite, ceux qui ont bossé une vie entière, qui ont payé une vie d'impots et qui voudraient qu'il en reste un peu pour les leurs. Ã�a fait 53% et plus... Ségolhaine : ses électeurs ne sont pas "les actifs productifs", mais les fonctionnaires (22% des emplois en France !) et les improductifs subventionnés (56% du budget de l'etat qui vole dans le social), les étudiants perpétuels qui n'ont jamais produit rien ni pour eux ni pour les autres, la France des assistés de la terre entière, les cortèges de folles de la gaypride et de la vélorution, les "artistes de régime" sans public mais grassement subventionnés avec l'argent pris dans les poches des travailleurs... voilà la France socialiste. Celle qui a perdu. Espérons pour de bon avec Sarkozy
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    ni ni
    Lundi 7 Mai 2007 à 18:34
    au boulot !
    il a raison momo ! sego a bien bosse, maintenant c'est la haine partout !
    3
    Anthropia Profil de Anthropia
    Lundi 7 Mai 2007 à 18:49
    ouvriers, pro Ségo
    Non, les ouvriers ont vote a 54/46 pour Segolene, ce qui est une vraie remontee du PS aupres de ces categories.
    4
    Mardi 8 Mai 2007 à 14:32
    c'est sa qui est bon
    La France des vieux égoïstes a voulu se faire payer ses retraites le plus longtemps possible en croyant faire remettre au boulot les plus jeunes. Manque de chance, les heures supplémentaires ne rapporteront pas un kopek aux caisses de retraite (puisqu'exonérées de cotisations sociales). trés bien.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :