• Débris de semaine : l'instant d'avant

    Gauthier Sibillat

    Auvent, Florian 2007 (détail)

    Salon de Montrouge

    Crédit Photo Anthropia

     

     

     

    Samedi

    L’homme se fait statue, dans le quartier des pavillons, une forme figée, un peu l’instant d’avant le saut d’Yves Klein. Sentiment d’une hyper-réalité de solitude et d’idée sombre.

    Sommes allés au 104* écouter Enrique Vila-Mata. M’étais trompée d’heure. On n’aime pas Djian.  Sommes remontés dans la voiture. Enrique  passait sur France Cul.

    Vendredi

    Ai animé un séminaire de chefs d’entreprise du secteur sanitaire et social. A table à midi, quelqu’un parle des retraités du 93, à 350€uros/mois. Comment font-ils quand ils deviennent dépendants, ceux-là ? Je propose qu’on construise des « yourtes de retraite », tous en étoile avec des auxiliaires de vie sociale qui se relaieraient à leur chevet, la maison de retraite du pauvre.

    Où les lois Hôpitaux, Patients, Santé et Territoires vont-elles nous mener ?  Elles ont toutes des beaux noms les lois aujourd’hui, vous avez remarqué, plus beaux les noms, plus ignobles les lois. Je viens d’apprendre que Bachelot y propose de  regrouper les centres IVG sur des centres d’abattage par milliers ; pas de proximité, pas d’IVG, c’est bien connu, on remet en cause la loi de 2001, aujourd’hui on en est à 3 semaines de délai d’attente en Ile-de-France, à quand le retour aux charters pour l’Angleterre ?

    Jeudi

    Du bleu partout, des bleutes** partout. J’en peux plus. J’ai une pile de livres à côté de mon lit. Juin 2010, le mois de la lecture.

    Mercredi

    Très bon papier sur Rue89. Ils détaillent les missions confiées par le gouvernement et les émoluments reçus. A part Boutin, les Attali, Lang, etc. ne sont pas payés en plus. On apprend que les ministres qui trustent les retraites+traitements de ministres sont MAM et Bachelot. Tiens encore elle.

    Mardi

    J’ai évité de faire la pub, mais le jour d’avant, les pompiers sont venus me chercher à la maison, étendue sur le sol, en sang, le plus drôle, c’est que dès qu’ils ont été là, bien musclés, le cul serré dans le pantalon, j’étais requinquée, les Chippendale du feu m’ont sauvée. Arrrgh. Je n’en ai parlé que quand c’était  complètement fini, mardi. Et là le défilé a commencé, voisins, amis, téléphone, visite, un drôle de bidule, donner de ses nouvelles.

    Lundi

    Ca fait drôle de se croire "mourrandi"***. J’aime bien le gérondif en latin, cet acte se déroulant sous nos yeux, le verbe décrivant le résultat et le « en train de se faire », quelle belle forme, le gérondif. Surtout quand ça finit bien.

     

    * 104, rue d'Aubervilliers à Paris

    ** Bleut = stupide en allemand

    *** la bonne forme est je crois morituri

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :