• Droit opposable à qui ?

     

    Est-ce qu'on voit ce qu'on voit ? Si droit opposable au logement il y a, on se demande qui s'oppose à qui.

     

    Les membres du DAL tentent de faire valoir ce droit, en l'objectivant, se poser comme ayant droit à ce droit opposable.

     

    Christine Boutin, le Préfet, qui sont supposés appliquer ce droit, se contentent d'évacuer les citoyens, sans répondre sur le droit opposable, sans même avoir l'air de se souvenir qu'une telle loi a été votée. Haro des CRS sur les mal-logés, critiques par Christine Boutin sur les people qui les soutiennent.

     

    On se demande si nos lois ont encore un quelconque sens pour nos dirigeants. On se demande même à quoi elles servent.

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 09:07
    et encore...
    Et encore, tu ne nous parle pas de l'insupportable (et peu relayée par la presse)obligation qui a été faite aux campeurs de rester DEBOUTS toute une nuit sans pouvoir s'asseoir et encore moins s'allonger...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    mac
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 09:17
    désolé...
    et tu ne parles pas de la politiuqe socialiste qui n'a rien fait non plus... Tu ne parles pas de DSK qui va gagner 20 plaques par mois et oublier Sarcelles ... La question est de savoir que faire ?! Régulariser tout le monde ? Oui et après ? Les logements ? le travail ?... Les mal-logés ? Les précaires ? ect, ect !!! Qu'on soit de gauche ou de droite, qui pour moi ne veut rien dire !, il faut bien un moment oublier son humanisme et sortir les chiffres ! Je sais : C'est dégueulasse mais... Il faut bien un moment s'apercevoir que tout ce qui a été fait pour intégrer les gens... : N'A PAS FONCTIONNE ! Ni les régularisations massives, ni les primes, ni les aides, ni le dialogue ! Il faut bien se l'avouer non ? Surtout que même la gauche a été au pouvoir... Alors ? J'ai toujours pensé qu'un Africain, qu'un Roumain, qu'un marocain n'avait pas à galérer dans la grisaille parisienne, pire : crever en France ! J'ai toujours pensé qu'un Africain devait vivre chez lui, debout , la tête haute. mais ça... : C'est une autre histoire hélas...
    3
    mac
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 09:20
    maintenant
    je suis d'accord avec toi au sujet de la loi du droit opposable qui n'est pas respectée ! Oui : C'est idiot de faire voter des lois qui ne sont pas respectées... je dirai même plus... Ca ressemble étrangement à de l'escroquerie !
    4
    Vendredi 9 Novembre 2007 à 10:24
    A Mac
    Le problème, c'est le chômage, et uniquement le chômage. Sors les gens du chômage et ils s'intègrent naturellement, par la consommation, par l'obtention d'un logement, par la capacité à être un citoyen à part entière. Tous les discours de l'intégration oublient toujours qu'on n'intègre personne sans lui donner du travail, donc de l'argent, son argent, celui dont il peut être fier parce qu'il l'a gagné. Tout le reste n'est que bla-bla, littérature.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :