• Du mal qu'on se donne pour écrire une seule scène

    Crédit photo anthropia # blog

     

    J'aurais du me méfier dès ce matin,

    ça a commencé avec trois photos

    d'une île anglo-normande

    qui refusaient

    obstinément d'être téléchargées,

    trop lourdes, problème photoshop

    toujours pas réglé,

    quand tu cognes sur le réel, ça fait mal,

    j'ai passé la journée à accumuler les documents nécessaires,

    à limer les angles, à gérer les contours,

    ça avance, mais ce qui freine,

    c'est l'élan, parce que demain, après-demain, mercredi

    je rentre dans le tunnel, et que ça bouche l'horizon,

    presque physiquement, ça me tétanise,

    je sais que l'énergie, c'est là que je vais la mettre,

    alors, en attendant,

    ça travaillera dans la boutique obscure,

    généralement ça marche bien,

    ça crée une telle frustration

    que le soir, et dès que j'ai une minute,

    ça jaillit comme une source.

    Donc, c'est pas si mal.

    Demain Bordeaux, mardi Paris, mercredi St-Rémy de Chevreuse.

    Voilà le programme, demandez le programme.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :