• Du morse et de la morsure des mots

    crédit photo anthropia # blog

     

    Suite à la disparition de son ami, la narratrice revient sur quelques questions restées en suspens. Essai pour fil du roman.

    _________________

     

     

    Elle était gironde la petite, il lui avait parlé, ma jalousie, - j'devrais un peu perdre de là, mais bon m'en fous, suis pas candidate à Miss Univers, ni d'ailleurs à Miss Monde, ni d'ailleurs à Miss Europe, ni d'ailleurs à Miss France, ni d'ailleurs à Miss Ile-de-France, ni d'ailleurs à Miss 9-3, ni d'ailleurs à Miss Saint-Denis, ni d'ailleurs à Miss Quartier du Théâtre, ni d'ailleurs à Miss-mon immeuble, ni d'ailleurs à Miss-mon appartement, ni d'ailleurs à Miss-ma chaise, ni d'ailleurs à Miss-le-clou-de-cette-chaise, ni d'ailleurs à Miss-Métal, ni d'ailleurs à Miss-Atome, ni d'ailleurs à Miss, ras le bol, nano quelque chose, on peut encore pénétrer plus profond, aller dans l'amibe, j'imagine une Miss-Amibe, ou tiens une Miss-Abîme-, l'accent circonflexe de cime est tombé, (j'suis tombée par terre, pourquoi la Mgen David, la première chose que j'ai vue en entrant dans la ville, c'était mon nom, au-dessus d'un magasin, voilà, j'étais de ce pays-là, ils me demandaient where are you jew from ?, savais pas comment répondre, et s'il y avait à répondre), mais j'aurais bien voulu que, quand il l'avait dit, heureux, dont acte, mais ça disait une autre musique, (douée en détection du, merci qui ? Bettina, c'est ça ton problème, tu analyses trop), si ça s'trouve ça n'avait rien à voir avec ça, d'ailleurs sa question, et c'est vrai que, j'avais regardé de côté, si déçue, triviale la question, j'avais répondu, mon pedigree, le tribunal, ben sa curiosité, voilà, le seul moment où, la voix, toujours l'obsession de la voix, quand il avait dit je reviendrai, une promesse, pour qui, pour elle ?, - comme ce court où deux êtres, au début, chacun parle son sabir, on comprend rien à la bande-son, ils s'approchent, ils s'approchent, se parlent, se parlent mais on comprend rien, puis se touchent, s'embrassent, et là miracle, c'est en français dans le texte, puis à nouveau les conversations, ça se complique, puis plus rien on comprend plus rien, end of the story-, ben oui, faudrait ne faire collection que de ces instants-là, ces petits moments où, (entre vingt et trente, ah là la, mais ces voix-là je les ai oubliées), quand j'ai appris à baisser les yeux, quand dès que je voyais que c'était, je les baissais, et alors là la voix tu l'oublies jamais, et  il m'avait demandé pour la porte, où elle était, (celle avec la Mgen David, m'étais cassée la figure sur les marches du quartier arabe, l'autre ville, quand j'avais vu la Mgen, ma cheville avait flageolé, j'avais laissé tomber mon sac, et les gens des boutiques s'étaient précipités, une chaise, m'avait donné un verre d'eau, j'ai pas pensé tout de suite à l'aide, et puis si, si, c'était ça, juste humains, ai eu le temps de me remettre), de la chance, toujours des gens sympas dans ma vie au moment où, je tourne mes virages, juste au moment où je ne sais plus, y en a un qui s'pointe et hop, j'aurais dû, mes intuitions, plus tôt faire confiance, partir et trouver les bagages qu'il faut au moment où, je le sais, pas trop tard, -cette phrase que Marie a dite, comme c'était déjà, ah oui, ce qui compte c'est de se lever au moins une fois, même peut-être une seconde avant de la perdre la vie, sur son lit, sa patiente qui s'était levée, toute écrasée sur le lit, y avait plus qu'à partir, et elle, elle s'est levée, métaphore, oui, mais dans sa parole, se lever dans sa parole, dire la phrase qu'il faut, Mehr Licht, trouver la lumière, ça qui compte, mais à quoi ça lui a servi, à ce que Marie me le dise et aussi à d'autres que la vieille s'est levée dans la parole-, et ça m'a servi, pour la suite et le petit, comme ça, y avait régulièrement des petits éclairs de bande-son, (mes petites affaires autour de moi, dos au mur, yeux baissés, mais, ça valait le coup), tenir le lien pour régulièrement ces petits instants, ça menaçait, pas une troisième fois, c'était comme ça, on s'enlisait, on se perdait, puis toujours un regard et de nouveau le petit bout d'inconscient qui revenait bien transparent, et on repartait, valait toujours le coup, ça l'amour, un langage de morse, tit-tit-tit-tit puis là, le mot, tu le comprends et ça vaut le coup, -entre nous toujours des hasards, je m'étais trompée d'heure, ou j'avais garé ma voiture là, j'avais posté, quoi déjà, le seul lieu frais à l'autre bout-, c'est ça à partir du moment où t'as compris que pour que le bout d'inconscient revienne faut juste le hasard, un peu aidé quand-même, fais confiance ça va reviendir  et ça revient, magie, juste voulu ça, personne n'en aurait rien su, c'était simple, mais c'est jamais simple, pas juste voulu ça, voulais toujours plus. Et là maintenant, juste ce filet de voix rouge, ça sème en rouge, et la phrase on sait pas pourquoi il l'avait dite. Et plus là pour le dire.

     

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :