• Elle est à son affaire, enfin

    Nantes, face à la maison du guetteur,

    celui du vingt mille lieues

    Crédit photo anthropia # blog

     

    (suite de casse-auto # 3)

     

    Vous sentez tout à coup qu’on arrive au port, le relief à cet endroit s’affaisse, la Cherokee ralentit, puis vient à vos oreilles le son familier, le cliquetis des haubans, les trois coups d’une pièce que je sais arriver, mais ce n’est pas encore l’heure, le port donc, tout juste une grand marina avec sa digue, pas le charme d’un petit port aux murs chaulés de blanc, pas la profusion de couleur des bateaux de pêcheurs sardes ou espagnols, à Cadaques, ce matin-là, au lever du soleil, quand ils avaient grimpé sur les hauteurs de la ville, là où les rochers déchirés plongent dans les limbes bleues, la chaleur quand on  escalade, la première fois et toutes ces années, en pèlerinage pour eux deux, ils avaient d’abord rejoint la côte, traversant sur des kilomètres un purgatoire de roches et de maquis, puis de la voiture avaient contemplé la baie, les bateaux aux coques multicolores, qui composaient une scène à la Vieira da Silva, au couteau, des accents juxtaposés, des contrastes limités, de quoi nourrir les différences, là vous avez des traces en vous, tu te souviens, Cadaques, il l’a regardée et pour la première fois a souri, il a pris la main qu’elle tendait, et dans ce geste, elle a reçu la chaleur qu’il lui avait masquée depuis, depuis qu’elle, votre regard attiré par la mer qui fait masse, qui vous fait face, ici juste le gris sombre, et puis posés là comme des soucoupes auprès de quelques cruiseliners blancs, la cohorte de petits bateaux amarrés, chamarrure des murs aussi, où elle s’agrippait, la vie en elle, ils s’étaient regardés, ce regard chaviré, la transcendance, elle est là, dans l’exacte marque d’un stylet dans le marbre, ne pas chercher ailleurs, et elle avait tenté, comme on se rattrape, peut-on se rattraper, le ciel gris à copeaux de blanc, seule la double ligne dessinée, flottaison, bande étroite, bande large, elle aurait pu aller de l’autre côté, aller contempler le plan des formes, peut-être aurait-il inclus dans la coque tous les volumes, mais un reste de sagesse, elle avait reculé. Elle avait préféré l’étrave du bateau, va vers toi, même à coups d’étoupe, reboucher ce qui doit l’être, le trou, la trouée en elle, elle est à son affaire, enfin.

     

    Le temps d’avant l’unité, elle savait qu’il était pour la mine, parade militaire, passage en revue des scories de la veille, elle avait effacé la scène du blanc, elle avait dit, je renonce, elle avait osé, à l’orée du récit, dire niet aux affects, le temps d’avant l’unité est le temps de dire non, effacer pour créer, le récit, l’imaginaire ligne d’horizon qu’on se fixe, le mot est à la fin, il existe, et l’aventure sera le chemin, y aller, par les artifices et les obstacles, les détours qu’on regrette, no sorrow, ce cynisme en elle, profiter de tout, tout fait sens, le plus important est là, ce qui la constitue, fioritures du reste, anabelles, belles, belles, la motion, le moteur, embrayeur du discours disait le docteur, regard froid sur le corps, profites, profites, littéralement je l’avoue, que rien n’a, rien d’autre, le vieux rêve au fin fond, depuis quand exactement?, les lignes sur la page, le poème au bord des lèvres, la chanson même refrain, le fondement d’écrire est ancré, l’était déjà chez grand-mère, ses petits bouts de mots sur cahier, sur agenda, nous avons, manger l’orange quartier par quartier avec elle, se regarder manger l’orange, elle l’avait aussi, transmission, l’écart entre ce qui étreint et ce qui se traîne, tout dans l’interstice. Rafale ravalée.

    Le lent plan-séquence de blanc et gris, les arbres sculptés dans la montagne cisèlent comme en vitrail les taches d’ardoise de plomb, spiritualité, le mouvement peut-être, ce dandinement des mâts, rappelle qu’il existe, qu’il a existé, qu’il demeure un invisible non résolu, ne pas marcher là, ne pas y aller du tout, là qu’est le danger, vertigineuse profondeur, les rides sur l’eau vous la cèlent, mise en suspens du risque, non fréquent, si peu détectable, mais grave s’il s’avère, tu sais combien, alors tout flotte, vous aussi, pour éviter la multiplication.

     

     


     

     


     


     

     


     


     

     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :