• Feuilleton : Episode 1 - Le poème de Mina

     

     

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Message du 25/12/08 22:22
    De : "Sara"
    A : "Richard » 

    ... tu connais cette très brève expression è tardi lâchée comme à bout
    de force par la Traviata quand elle se sent mourir ... quel son
    magnifique à ce moment là, des graves dramatiques ... Verdi a trouvé là
    quelque chose d'extraordinaire, miraculeuse conjonction de sens et de
    son ... et je subodore que pour la chanteuse ce doit être un régal ...

    Bon, les choses ne sont pas si dramatiques que cela ce soir...

    ... Quand je dis que les choses ne sont pas si dramatiques, je fais preuve
    de bonne disposition d'esprit si l'on considère l'état dans lequel nous
    avons trouvé le passage entre cuisine et salle de bains à nos retours
    Nous... étions absents lui et moi ce qui arrive assez
    rarement ... Mina a-t-elle voulu nous faire sentir notre absence ?
    Toujours est-il que toutes les nappes et serviettes rangées dans les
    étagères se retrouvaient par terre !!!!
    Mais la petite continue à faire des prouesses à l'ordinateur .. à
    l'instant je range un fichier que je n'avais pas revu depuis hier soir
    et voilà ce que je trouve :

    <o:p> </o:p><o:p> </o:p>

    ijj)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))àpppppppppppppppppppppppv
    > knj'àààààààààààààààààààààààekkkkkkkkkkkjl------' `b
    >
    > nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn'''''''''''''''''''
    > '''''''"zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzznn
    > nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn
    > nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn''''''''''''''''''''''''''''''''
    > ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''
    > ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''
    > ''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''ppppppppppppppppppppp)^ùN?
    > ¨%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

    %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%m

    <o:p> </o:p>

     

    Message du 25/12/08 23:22

    De : "Richard"
    A : "Sara"

    <o:p> </o:p>Quelle belle poésie féline vous a écrit Mina
    Avec ce roulement ronronnant en %%%
    Composition à deux pattes de devant ou à une patte avant et
    l'autre arrière en regard
    Car pour %%% pour cent (er) ses ronronnements, elle a dû danser à la fois sur la touche flèche vers le haut et la touche ù%
    Quant aux nnnn-zzzz, elle nous interpelle à la Stokhausen ou à la manière de Luigi Nono :
    knij'ààààkkkk - traduction à la Queneau.....Yaka....
    Serions-nous capables d'en faire autant avec aussi grande virtuosité....
    C'est la question qu'elle nous pose à la fin....ùN ?

    Quant au parterre de serviettes, c'est comme un jeté de roses que lui aurait offert un public imaginaire

    (la claque étant absente à ce moment-là) à l'audition de sa prestation musico-poétique...


     Richard, ami des lettres et des chats

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :