• La doppologia, théorie du complot ou art du journalisme

    Tony Yoursler

    Star, 2005

    Cliché Anthropia

     

     

    Doppologia, en italien la science de ce qu'il y a derrière,

    ressemble fort à notre idée de "théorie du complot".

    On ausculte les tenants et aboutissants,

    les faits et leur causalité,

    en gros, on va voir derrière, doppo.

    Mais le mot est habile, parce qu'il dit dans sa forme même,

    le relatif intérêt qu'il faut accorder à cette science,

    la science du derrière, une science occulte ?, non une science du cul.

     

    C'est une curiosité malsaine, un objet de curiosité mal placé, doppo.

    Mais si j'ai bonne mémoire italienne, c'est aussi ce qui'l y a après.

    Comme si toute information générait un après inquisitorial,

    un après qui ne se satisfait pas de la première explication.

     

    Et quand on pense au journalisme,

    on se dit que c'est le fondement même du métier,

    ne pas se satisfaire de la première explication.

    Aller y voir derrière.

     

    Un peu comme ces derniers jours,

    où du Canard au Monde, en passant par Paris-Match,

    les journalistes ont fait leur travail d'investigation

    à propos des militaires morts en Afghanistan.

    On nous cachait des choses, nous en savons davantage.

    L'un est mort tué à l'arme blanche.

     

    Mais tout ne fait pas affaire Dreyfus,

    ce modèle d'un complot bien réel celui-là,

    et c'est pourquoi la doppologia existe,

    parce que supposer qu'il y a toujours quelque chose derrière,

    je veux dire, un secret, un complot, une manipulation,

    est enfantin, c'est rester scotché à l'époque détective,

    clan des 5, club des 6, ou inversement.

    Et c'est là que les journalistes professionnels sont d'un grand secours,

    ils s'arrêtent avant la limite,

    l'après oui, mais pas n'importe quoi.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :