• La guerre des classes aura-t-elle lieu ?

    AES+F group

    FIAC 2007

    Cliché Anthropia

     

     

     

    Denis Olivennes a sorti un rapport qui prêche pour la paroisse des distributeurs. Rendre le téléchargement plus difficile, voilà son objectif. Et accessoirement, parce que c'est son intérêt de patron de la FNAC, supprimer les DRM, qui l'enquiquinent dans son business.

    Comprendre pourquoi le téléchargement s'est développé est une idée qui ne l'effleure pas.

    On aimerait qu'il rappelle que la vente des CD a chuté en France pour cause de coûts exagérés, mais surtout du fait que les consommateurs, après avoir remplacé par des CD les disques de leurs discothèques, sont revenus à une consommation normale. Cela aurait permis de mesurer cette fameuse baisse de la consommation et sans doute aussi le recours au téléchargement.

     

    Enfin, se contenter de durcir la répression des internautes est un aveu de faiblesse. Il sait que le combat est perdu d'avance, que le phénomène de société est irréversible, comme le dit très justement Versac sur son blog.

     

    Je suis consternée par la position des stars de la chanson qui ne voient que leur intérêt immédiat, sans se rendre compte qu'à terme, ils se mettent ainsi dans les mains des distributeurs, qu'on les évaluera selon des critères purement financiers, qui leur coûtera tôt ou tard leurs mirifiques contrats.

     

    Il est quand-même intéressant de constater que les têtes de gondoles, un fois chassés de leur maison de production, se tournent enfin vers Internet, lieu où la loi du marché cède le pas à la loi du plaisir et de la bonne musique.

     

    La licence globale était une solution médiane. Ces producteurs et distributeurs pensent encore qu'ils vont faire davantage d'argent en prenant les internautes à revers. Ils se trompent. En refusant d'assumer le problème, en croyant encore que la loi sera plus forte que l'immense engouement, ils se marginalisent et à terme, scient la branche sur laquelle ils sont assis.

     

    Je pense qu'in fine, c'est la technique qui gagnera, celle qui contournera les méthodes de traçabilité des internautes téléchargeurs.

     

    Toutes les décisions de ce gouvernement n'ont décidément qu'un but, ostraciser les conflits, durcir les guerres, rendre tangible la lutte des classes, au cas où on aurait oublié qu'elles existent.

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :