• La guerre des toiles

    Money box

    Gianni Motti

    Crédit Photo Anthropia

     

     

    Où on découvre que Proto est le meilleur ami du beau-fils de Maistre, Antoine Arnault, fils du célèbre milliardaire, mais qu'il est aussi directeur du cabinet de Woerth, déjà présent au Budget. Le beau-fils est aussi le fils de la conseillère en communication de Woerth, la femme de Maistre. L’auteur du rapport indépendant de l’IGF sur Woerth a été nommé à ce poste par Woerth lui-même. Maistre était le patron de Florence Woerth, décoré par son mari, il finance Woerth, trésorier de l’UMP, avec l’argent de Liliane Bettancourt, elle bénéficie du bouclier fiscal et on constate qu’un ami du Président, procureur, décide de la faire échapper à la mise sous tutelle ou à tout risque de procès. Le même qui refuse de nommer un juge d’instruction sur toutes les affaires.  

    Tous ces petits faits mis bouts à bouts, un montage cut de la réalité du pouvoir. On tire un fil : et tout est inextricablement mêlé, on aurait tort de parler de conflit d’intérêt, à ce stade ce n’en est plus un, c’est une pelote d’intérêts. Tout le monde se tient par la barbichette, un réseau à ce point serré, c’est un système ordinaire de fonctionnement, c’est un réseau d’intérêts, d’ailleurs décrit par les Pinson, couple de sociologues. Nous en avons là une parfaite démonstration.

    S’attaquer à ce système, c’est déranger une toile d’araignée tentaculaire, Neuilly au pouvoir. Les médias indépendants du Web, toile technologique fondée sur les liens de l’immédiateté, hic et nunc, ont-ils compris que leur action est à proprement parler révolutionnaire, qu’elle s’attaque à une autre toile financière et politique, installée depuis des siècles. Le combat oppose le synchronique au diachronique, les liens de l’intelligence en ligne aux liens de l’argent et du patrimoine en filiation linéaire. On se demande bien qui gagnera la guerre des toiles.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :