• Lilliput au Salon de Montrouge

    Sylvain Bourget

    Les objets records, le cadenas (1/28ème, 2009)

    Salon de Montrouge

    Crédit Photo Anthropia

     

    Faire rencontrer la réalité,

    tel est le projet de Sylvain Bourget.

    Il y parvient ici en présentant au Salon de Montrouge,

    plusieurs pièces de notre ordinaire,

    des objets auxquels il confronte la même figurine de cire noire

    dans des échelles variables, 1/28ème face au cadenas,

    1/32ème face à la pince à sucre.

    1/34ème face à la chaise,

     

    Un sentiment de vertige nous fait nous interroger

    sur la nature de la réduction, la statuette ou nous-même au format de l'objet.

    Il réunit dans ces pièces une sorte de "communauté des formes",

    qui créent selon lui ce qui fait le réel, un "résultat de la forme".

     

    Chez cet artiste, les formes arrivent,

    "parce que nous réagissons toujours, même au quotidien,

    à ce que nous connaissons... Tout a déjà une forme."

     

    L'expérience vécue au Salon de Montrouge

    est très exactement décrite ici.

    La forme nous arrive, elle fait irruption

    dans un monde de formes déjà connues de nous.

    Ce qui frappe, c'est ce sentiment de voir notre réalité

    par le trou d'une serrure, regard-caméra,

    qui envisage comme on englobe.

    Par la réduction d'échelle, par le face-à-face

    entre la figurine et l'objet,

    rejouant notre interpellation par la forme

    Sylvain Bourget crée une perception inédite,

    un sentiment de réel très fort,

    comme cette ombre des jambes de notre avatar de cire noire

    se reflétant dans le chrome du cadenas.

     

    "Je veux savoir comment nous transformons

    ce que nous avons trouvé déjà là

    et comment le fait de trouver ce qui est déjà là nous transforme".

    Sylvain Bourget

     

    Citations entre guillements tirées d'une Interview fictive de J. Emil Sennewald

    Traduction Catherine Laubier

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :