• Ma honte non bue

    Atlan 2

    Ousman Sow



     

     

    A l’époque de Georges Bush II, il n’a pas été rare de rencontrer des amis américains venir s’excuser auprès de moi chaque fois que leur président commettait une de ces turpitudes dont il avait le secret. L’Axe du mal les avait notamment fait s’étouffer et plusieurs d’entre eux m’avaient dit leur honte d’être citoyen d’un pays dont le Président était capable d’un tel discours.

     

    Aussi, quand j’ai entendu Ségolène Royal présenter ses excuses devant ses amis du Sénégal, pays où de surcroît elle est née, je m’y suis retrouvée ; j’avais moi-même présenté mes excuses à plusieurs amis africains, parce qu’étant citoyenne de France, ce que dit ce Président se fait en principe en mon nom. On lui a reproché de se présenter en femme d'Etat ce faisant. Or, c'est bien comme citoyenne que cette femme politique a pu intervenir et faire son mea culpa.

     

    Ce que les Américains disent quand ils affichent un Not in my name sur leur T-shirt ou au fronton de leur maison.

     



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :