• Massaï poésie

    crédit photo anthropia # blog

    Palais de Tokyo

    The Freaks, 2011 

    artiste inconnu (se faire connaître, merci).

     

     

    Tu me tues, tuméfiée, tu m’étuves à tue-mouche

    Tu me tentes à tumeurs, tu m’éventres à tueurs,

    Tu es ventre à moiteur, tu m’éventes à demeure,

    Mon ventre à poinçonneur, tu m'as là si chaleur,

    Tu as vent de rumeurs, tu m’étends et me tonds

    Tu t’esclaffes à râleurs, tu te lâches à candeur,

    Tu me lèches à pas d’heure, tu t’exclames à horreur,

    Tu réclames et te barres, tu débats à valeur,

    Tu te barres et m’abhorres

    au sommeil j’ai pas peur,

    Tu m’adores au réveil, tu réassorts que veule,

    Tu rétames mes humeurs, tu sortilèges et meurs

    Tu vas droit et tournoies, tu crânes et me merdoies,

    Qu’à un jour, tu réveilles, tu m’asseyes et m’assailles

    je m’éveille et me voie, ma saillie à Massaï.

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :