• Menu, mode non-dit

     

    Ce qui est pénible avec l'hyper-président, c'est qu'il faut sortir le décodeur dès qu'il ouvre la bouche.

     

    Tiens, lundi, les médias ont souligné la grande réussite sarkozyenne à l'Eurogroupe. Mais dès le lendemain, on en savait plus, qu'en fait, tous les ministres lui avaient fait la leçon, qu'ils étaient dubitatifs sur son plan économique. Sarkozy a dû promettre de faire tout son possible pour tenir 2010 en matière d'équilibre budgétaire. Mais à la TV, Sarkozy disait qu'il avait fait passer sa demande de délai.

     

    On tombe sur la tête.

     

    Idem pour hier, son discours d'Epinal, une grande leçon d'image, si j'ose dire. Il parle d'indépendance de la justice, mais il ne dit pas que sa Ministre de la Justice deviendra patronne du CSM, en matière d'indépendance cela se pose là. Il parle d'équilibre des pouvoirs, mais ma foi, son petit article 16 et le 49.3 ne sont pas pour lui déplaire, façon de passer outre ce que pensent les députés. Il parle d'un Parlement puissant, mais propose la proportionnelle au Sénat (le système le moins représentatif qui soit) et ne dit mot sur le fléau qui règne à l'assemblée nationale. 

     

    Ce qu'il ne dit pas dans ce discours, c'est que l'Assemblée nationale ne bosse pas, à cause du cumul des mandats.

    Qu'il suffirait d'une règle imposant aux députés de travailler trois jours par semaine, pour que les députés fassent des lois réfléchies, en suppriment d'autres, enquêtent dans les administrations, préparent le travail en commissions, bref que le boulot soit bien fait.

     

    C'est cela qu'il faudrait dire si ce monsieur était adepte du franc-parler. Le reste n'est que littérature.

     

    Littérature aussi, l'image de Cécilia en Libye. Décodeur : vous voyez qu'elle bosse pour la France, je l'envoie dans un pays hostile, elle a du courage. Elle mériterait bien une petite carte bleue, non ? Mais à quel titre ? Cécilia n'est ni conseillère, ni ministre, pourquoi est-elle donc allée là-bas ?

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juillet 2007 à 22:39
    dits
    Dits et non-dits. Le proverbe: après que tout a été fait et dit, il y a beaucoup plus de choses qui ont été dites que faites. Et énormément plus de non-dits aussi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :