• NEWS : DERNIERE MINUTE

     

    Pour la première fois depuis plusieurs années, c'est un scoop en exclusivité sur Anthropia.News, le JT de France 2 à 13 heures était 100% Sarkofree.

     

    On ne sait comment cela a été possible. Aucun titre à se mettre sous la dent ? Un oubli coupable d'un intérimaire d'été ? Un employé en CNE qui n'aurait pas fait son travail ?, l'enquête n'a pas permis d'en savoir davantage. La rédaction a refusé de répondre à nos questions. Aucun communiqué n'est passé pour expliquer cette anomalie.

     

    On aurait pu penser que dans le contexte actuel, un rappel de la conférence de presse à venir sous la forme d'une rencontre informelle et non organisée, voire une image montrant le Prime-Président dans son jogging matinal, aurait pu faire l'objet d'une brève ou même d'un reportage plus approfondi. Le JT aurait aussi pu présenter la maison du New Hampshire.

     

    Mais il nous faut bien constater que tel n'est pas le cas. Ceci pouvant peut-être expliquer cela, on apprend de source sûre qu'Arlette Chabod et David Pujadas ont quitté Paris très récemment. Sous toute réserve, une rumeur nous conduit à penser qu'ils auraient pris un vol pour la côte Est des Etats-Unis, mais on ne peut sérieusement croire qu'aucune mesure n'aurait été prise pour assurer une veille médiatique constante.

     

    Nous suivons cette affaire et vous ferons part des résultats de notre enquête toute en image.

     

    Dernière minute : il est avec des amis là-bas qui louent la maison.

    Dernière minute : le JT de 20h a enfin remédié au problème avec une envoyée spéciale qui a relayé le point presse non organisé.

    Nicolas Sarkozy a expliqué que la Libye n'avait reçu aucune contrepartie suite à la libération des infirmières. La preuve, c'est qu'elle a acheté de l'armement.

    Le président a une curieuse conception de la politique internationale. On sait que malgré la levée de l'embargo en 2004, la Libye n'avait à ce jour reçu aucune autorisation pour contracter avec la France. Or grâce au Président qui a offert une virginité toute neuve au dictateur Kadhafi, il peut désormais retrouver sa place dans le concert des nations. Si ce n'est pas une contrepartie ça, c'est quoi ? L'affaire des infirmières a proprement servi de levier permettant aux entreprises du CAC 40, EADS and co, de faire du business.

    Par ailleurs, sur la question du financement de la location de la luxueuse villa (22 000 dollars + les faux frais), on ne sait toujours pas si l'ami qui a invité royalement le Président, a quelque chose à voir avec une éventuelle contrepartie, pour d'éventuels services rendus. Tout rapprochement avec une entreprise du CAC 40 est purement fortuit.

     

    6 août - Nous apprenons ce jour rapporté par NRV de Birnbaum, que le président a failli exploser le 5ème amendement de la constitution américaine en ne respectant pas la liberté de la presse.

    Quant au point presse informel, on apprend par le chef de la sécurité du président à Wolfeboro qu'il aurait ORGANISE le point presse. J'avoue ne plus comprendre. Ce que nous avons vu au JT de France 2 n'était donc pas impromptu, ni inopiné, mais organisé tout en restant informel. Décidément j'ai du mal avec le vocabulaire sarkozyen, mais ce n'est pas nouveau, n'est-ce pas ?

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    yannick G
    Dimanche 5 Août 2007 à 23:43
    Des millions d'amis ou des amis millionnaires ?
    Anthropia, tout le monde a le droit d'avoir des amis et d'être invité par ces derniers. Bon, maintenant, là où on reconnait cette droite décomplexée, c'est qu'elle nous envoie à la gueule que tout le monde peut avoir des amis millionnaires ou milliardaires. Mais si c'était le cas, il n'y en aurait plus de ces millionnaires... ce que je ne regretterai jamais, n'en ayant jamais profité de toute façon.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :