• Olivier Duhamel, un politologue

    God nose

    John Boldessari

    Gallery gemini

    Crédit photo Anthropia

    Art Basel, 2008

     

     

     

    Je dois reconnaitre qu'Olivier Duhamel

    fait un remarquable travail de décryptage,

    dans ses chroniques sur les Matins de France-Culture.

    Ce matin, ça s'appelait Monocratie d'opinion (ici).

    Et de nous expliquer que bien sûr, il y a monocratie,

    notre Président exerce le pouvoir seul,

    mais que ce pouvoir s'exerce à renforts de sondages,

    et que l'entretien avec le Figaro en est la preuve :

    il recule sur les sujets sur lesquels l'opinion a mis son véto,

    Clearstream et son attaque des coupables,

    remet en cause la cagnotte scolaire qui choque,

    mais pas sur les sujets où son électorat lui donne raison,

    Mitterrand et l'ouverture, la fermeture de Calais.

    L'exception, Jean Sarkozy, mais on pardonnera sans doute à ce bon père.

     

    Finalement, je me demande si les médias ne devraient pas enfoncer comme lui

    le coin dans les zones sensibles de l'électorat de droite,

    là où ça fait mal, pour obliger notre leader massimo

    à reconnaitre ses erreurs.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :