• Petites traces

     

     

    Un oeil à une voiture garée sur le bas-côté, un trou dans le siège avant du conducteur. C'est un trou de cigarette, petite trace d'une pratique aujourd'hui de plus en plus interdite.

     

    Un regard sur le bitume des trottoirs parisiens, de minuscules tâches blanches. Je me baisse, j'y regarde de plus près et je vois quelques chewing gum, petites dragées mâchées jusqu'à fin de jus, qui collent aux semelles égarées sur elles par inadvertance.

     

    Je marche et j'en vois de plus en plus de ces petites traces de l'énervement du fumeur qui passe ses nerfs sur les sevreurs imposés par la législation.

     

    Arrivée dans le hall d'un immeuble industriel, à nouveau des gommes racornies, des petits rictus qui se moquent des censeurs.

     

    Et je me mets à penser que le coût social de la loi anti-tabac n'ira plus piocher dans les caisses primaires d'assurance-maladie mais dans celles des budgets ménages des communes et des entreprises. Et je me mets à penser que les grands cigarettiers devraient investir dans les groupes pharmaceutiques, Nikitin, Nicotell et les autres, qui voient exploser leurs profits.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :