• Petits escaliers

    crédit photo anthropia # blog

     

     

     

    Haut le cœur, là où l’estomac macère

    ma part serre,

    haut, le cœur ne statue pas,

    à nul autre redresser.

     

    Hauts les cœurs, une multiplication

    quand l’un suffirait

    mais la violence est là consubstantielle

    un solo de saxo

    qui dégringole les espoirs

     

    la signature d’un texte

    pour l’écriture d’un autre

    signer n’est pas jouer

     

    engager la vie sur le chemin du doute

    quelques cacahouètes en réserve

    s’aligner sur le filin

    une méthode du comportement

    du singe en été de gouttes

     

    s’inventer le creux

    en plexus lunaire.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :