• Poème à Mascareignes

    anthropia blog # org

     

     

     

    En joue, vous dis-je…

    Vous ne le voyez pas ?

     

    Comment le vol contre le mur mur

    et les rêves arrêtés au cadran de Rodrigues

     

    Ah oui la liberté,

    s’enfuirait à Madagascar,

    litanie des prières.

     

    Mais cogne à Maurice

    pas un archipel, il y manque.

     

    Et l’orgie de mots ne conduit pas à

    elle aboutit tout,

    elle rend plus hurlante encore la cause des esclaves

     

    Sombre, comment fait le marron à pas d’heures,

    quand creuse son tunnel et tente Agalega.

     

    D’instinct il sait Tropique du Capricorne

    Et du Parallèle Sud l’horizon prometteur,

     

    Mais ce soir il rame entre les Mascareignes,

    malade de la pioche impossible.

     

    Que la joie damne,

    que la joie heurte,

    que la joie de meure enterrée sous la mer

     

    Va que j’te pousse, mousse,

    Va que j’te lèse, pauvre hère

     

    Magnifiant le poème à Seychelles.

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :