• crédit photo anthropia # blog

     

     

    Quand l’air ne résiste pas aux jeux d'orgue,

    Qu'au-delà du pont, les hommes s'affairent,

    un fil apporte son flot de messages,

    pour que l’ambigu cède la place à la limpidité.

     

    Les notes entrent en communion naturelle

    avec les voix et les degrés, une portée.

     

    Courez, courez,  chemins du vertical,

    chantez, flèches du quotidien,

    élevez aux cimes sous le ciel

    votre vibrance de fièvre.


    Que la lumière jaillisse

    dans les reflets des lances.

     



     

     


     

     


     

     

     


    votre commentaire
  • crédit photo anthropia # blog

     

     

    Cherche la musique

    du monde

     

    quand tout n’est que danse des morts

    ballet de pendus

    orchestre de cloportes

     

    tu sais que là

    dissonne la saison

     

    Dans la cacophonie

    seul le fou

    tente de trouver le diapason

     

    Dans la cavalcade

    seul le poète

    cherche à déballer le métronome

     

    Irruption des aigües

    reviens aux graves

     

    Il s’agirait d’une déchirure de l'air

    dans la plaie des douleurs

    Il s’agirait d’un son perdu

    qui erre sa portée

    Il s’agirait d’un appel

    dans la solitude des montagnes

     

    tétanise le froid

    gèle l'incertitude

    il t’appartient de tempérer le climat

     

    Au simulacre d'effroi

    à la valse des perles

    à la barbarie des mythes

    aux faux en écritures de soi

    qui ont troublé ta vue

    et effrayé ton âme

     

    regarde, écoute, entends,

     

    Le la ne sonne

    qu'aux oreilles du sage

     

    sonate de bambous à la fenêtre

     

     

     

     


    votre commentaire
  • pardon

    crédit photo anthropia # blog

     

     




    Comment les pauvres sentent-ils

    ils cognent sur le mur et se disent vivants

     

     

    Comment les pauvres aiment-ils

    ils bousculent les grands et quand on les insulte

     

     

    Comment les pauvres mangent-ils

    ils panifient le jour et dînent l'habitude

     

     

    Comment les pauvres boivent-ils

    ils colorent les heures de grise inspiration

     

     

    Comment les pauvres voient-ils

    ils irruptent le sens sans voguer le navire

     

     

    Comment les pauvres

    mais que sais-tu des pauvres

    le riche qui sentence

     

     

    Deux enfants sautent dans la flaque

    en se tenant la main

    et c'est la gratuité

    rien que ne puisse acheter





    votre commentaire
  • crédit photo anthropia # blog

     

     

     

     

     

    A ma baie

    La dentelle de sanglier

    Apprécie le reste des jours

     

    A ma baie

    Le soleil

    Cambre les verticales

    Cherchant les feuilles offertes

     

    A  ma baie

    Le souffle préserve de la chute

    Les dernières offrandes

     

    A ma baie

    L’ambre va vers la structure

    Et s’admet perte et cycle

     

    A ma baie

    Sais que glacis d’hiver

    Sont à venir

     

    A ma baie

    Remercie d’être au chaud

    Et entière et peut-être plurielle

     

    A ma baie

    Sens qu’hiver va décrire

    Le chemin de jusqu’ici

    Le train de vers là-bas.

     

    A ma baie

    Le geai noir et blanc

    Et on ne s’en lasse pas.







    votre commentaire
  • crédit photo anthropia # blog

     



    La maison apaisée

    huis calfeutré à l’ombre du froid

    lumières d’août intérieures

    l’inspire à cercles tamisés

    vient caresser le reflet des tableaux,

     

    j’ai décidé le doux, j’ai respiré le simple,

     

    la confiance en toutes les parcelles

    se sauver de l’amer

    sans s’échapper pourtant,

    y être tout entière

     

    Et dans l’espace d’un silence,

    qui ne peut que longueur, largeur et profondeur,

    Savoir le bleu, le vert

    dans la couleur de ses crayons,

    qu’un camaïeu de nuances

    ne craint pas la constance,

    il la révère,

     

    l’enfance en soi qui croit

    a installé à la verticale de l’écran

    les phrases de subsistance

    pour la mention du soir.

     

     

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique