• Politiquement correct

     

     

    François Curlet

    Galerie Air de Paris

    Art Basel

    Crédit Photo Anthropia

     

     

     

    De temps en temps,

    ça défoule,

    dans le marasme ambiant,

    des fausses indignations de Guaino

    contre Macé-Scaron,

    aux mots de canivaux

    sur les civilisations de Guéant,

    ça fait du bien

    d'entendre Bénabar 

    dire "Je t'emmerde".(ici)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :