• Quand Laura rencontre Cécilia

     

    L'AFP vient de faire paraître une nouvelle qui vaut son pesant de cacahuètes :

     

    Laura Bush se rendra au Proche-Orient en octobre. L'épouse du président américain, Laura Bush, se rendra en octobre au Proche-Orient pour une mission de diplomatie publique visant à améliorer l'image des Etats-Unis dans la région, a indiqué lundi la Maison Blanche.

    © 2007 AFP - 24/09/2007 16:01

     

    La nouvelle est intéressante. Diplomatie publique dit l'Agence. Envoyer sa femme au feu quand on connaît l'image de Bush au Proche-Orient, c'est risqué. Est-ce une demande de la Dame ou un oukaze du mari ?

     

    On dirait que le cas Cécilia fait école. Les Dames quittent les tricots et la compassion hospitalière pour entrer dans la POLITIQUE INTERNATIONALE. On se demande quelle légitimité, pouvoir particulier ou diplôme, permettent à ces First Lady d'intervenir sur la scène diplomatique. Serait-ce ce talent très ordinaire d'être nées femmes, qui fait d'elles des émissaires très spéciales ? A-t-on d'emblée un capital sympathie parce qu'on a le sexe dit faible ? Serait-ce un effet de la stratégie Colombo, yeux baissés, genoux serrés, sourire timide, qui serait capable d'émouvoir les élus éructants des grandes capitales arabes ?

     

     

    Ne les envoie-t-on pas ainsi au casse-pipe, sans statut, les aiguilles entre les dents et l'épée dans le dos ?

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :