• crédit photo anthropia # blog

     

     

    Voulu provisoire dès la naissance, ce panneau avait tout pour disparaître très vite et il avait la compréhension de tous sachant que la promesse est un tramway, de quoi faciliter la vie, alors que les PL aillent dans un sens et les VL dans l’autre, rien que de très normal, on l’avait admis, ce qui l’est moins, c’est ce deuxième temps du provisoire, quand on le garde en le barrant, de cette croix mal ficelée à peine clouée, n’aurait pas été plus simple d’embarquer le tout dans un camion ?, on verra là l’impéritie, le manque de concertation des services, on annulait la déviation, le parc n’aurait plus eu de camion à l’heure où l’information était tombée, ou pire, rien n’aurait été pensé, le breaking news aurait été improvisé de deux planches, certes rouges on avait dû prendre ce qui tombait sous la main, on avait rajouté du provisoire au provisoire, comme ça, n’en soupçonnons pas l’intention, rien de bien méchant en tous cas, ne restait que ce « merci compréhension », le « votre » avait été arraché, peut-être ça le plus pénible, mais tout a fini par être plié, rangé, et le panneau sans doute envoyé dans quelque décharge, il faut savoir tourner la page, tranquillement, sans regret, les plots de ciment qui faisaient leste le disaient depuis le début, les sculptures de banlieue, distraction d’une année, pas plus. Et puis le tramway arrive, alors.

     


    Manifeste pour le Ready-recovered :

    Au cœur de la ceinture proche de Paris, j’ai capturé en format « objets trouvés » à la manière des surréalistes ou de « ready-made » de Duchamp pour les objets manufacturés ou encore de « ready-destroyed » de Bertrand Lavier, des oeuvres de ville, que j’ai voulu inscrire dans un processus de recovering, « Ready-recovered », éphémères sculptures sur écran, en ce sens elles sont « recovered » ou remémorées, après leur disparition, dans l’espace muséifié d’une photothèque, et par l’écrit qui accompagne les photographies, « recovered » comme réhabilitées, petits sèmes de banlieue « recovered » par les images/textes qui donnent à voir de ces villes les splendeurs envolées du quotidien.

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique