• Schneidermann, licencié de France 5 ?

     

    France 5 aurait décidé de licencier Schneidermann et d'arrêter Arrêt sur Image, l'émission emblématique de sa chaîne le dimanche à 12h30.

    Honte à France 5. Quel motif a-t-on de licencier ce journaliste ? Sa liberté de ton, la justesse de ses analyses ou bien la clareté de ses émissions ?

    La baisse d'audience nous dit-on. Cette baisse de moins de 1% sur le canal hertzien expliquerait-elle cette décision ? Depuis quand licencie-t-on quelqu'un pour un écart de 1% dans ses résultats ? Quand on sait par ailleurs que la chaîne a refusé de transformer les décors, il y a un an. Que la rediffusion a été refusée. Que la formule actuelle n'a fait l'objet d'aucun commentaire, d'aucune suggestion de la direction d'antenne.

    Il semble que le Directeur d'antenne de France 5 ait décidé de se débarrasser de Monsieur Schneidermann.

    Est-ce un motif pour licencier ? France 5 peut-elle donc s'asseoir sur le droit du travail et se débarrasser de l'un de ses fleurons ?

    Je m'oppose formellement à cette décision, considérant que cette émission fait l'objet d'une audience accrue sur Internet, où je la regarde et d'autres avec moi, il conviendrait de prendre en compte cette part d'audience.

    J'invite tous les lecteurs de ce post à se rapprocher de France 5 pour manifester leur mécontentement.

    PS : Morandini s'est empressé d'informer ses fidèles lecteurs. Il se précipite, appelle les gens de France 5 pour se faire confirmer. C'est ce qu'on appelle atteindre le degré zéro de l'humanité !

    PS2 : Retenez ce nom, M. Vilamitjana, c'est le directeur d'antenne qui veut se payer la tête de Daniel Schneidermann.

     


     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :