• Se fâcher avec ses amis

    Jimmie Durham

    En ce moment au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris

     

     

    Qui lui reste fidèle parmi les valeureux électeurs aux Présidentielles,

    Perdues les vieilles et les catholiques,

    sitôt l'été passé, le bling-bling sur le Golgotha ne passe pas.

    Partis les ouvriers six mois plus tard,

    on aura vu passer les heures sup, les vaches restant dans le pré.

    Enervés les traders, les djeun's dynamiques,

    ce Président-là n'est pas économiste.

    Sont restés quelques Européens ébaubis,

    quelques capitalistes comptant leurs sous épargnés,

    et puis bien sûr les lumpistes, tous accrochés à leur chef,

    parce sans lui point d'idée, point de variété, point d'animation,

    celui qui fait bouger les lignes, on se demande bien lesquelles.

    Alors Sarkozy compte ses amis,

    et se dit que s'il abandonne le bouclier fiscal,

    le dernier carré de fidèles lui tournera le dos,

    il n'aura plus qu'à partir à Sainte-Hélène,

    et pas sûr que Carla le suive.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :