• Sorry, I screwed up

    Manif du 29 janvier à Montpellier

     

     

    Sorry, I screwed up, les Américains ont-ils une particulière habitude à reconnaitre leurs erreurs, comme Obama l'a fait avec légèreté ?  Si j'en juge par leur sport national, même les grands champions de baseball comme Ty Cobb, n'excèdent guère 36% de réussite au touché de batte. On distingue ainsi la présence au bâton et le touché, façon de rappeler que s'il y a beaucoup d'appelés, il y a peu d'élus. Ce qui rend indulgent vis-à-vis de l'erreur.

    Ce qui n'est pas le cas de notre HyperPrésident qui ne sait en rabattre que devant une erreur de communication, n'a-t-il pas eu tort de se moquer des grèves dont on ne se rendait plus compte,  mais non, c'était juste un lapsus, une petite phrase ratée. Quelle humilité soudain. Mais bien sûr, il ne lui viendrait pas à l'idée de regretter son bouclier fiscal ou tiens, ces réformes qui rendent exsangues les territoires reculés de notre belle France, adieu maternité, caserne, tribunal d'instance, et bientôt taxe d'apprentissage.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p>Verra-t-on le jour où on entendra Sarko dire: "Désolé, j'ai  foiré" ?</o:p><o:p>

     


     </o:p>

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :