• The best of all of us

    Crédit photo Anthropia

     

     

    Souvenir d'enfance.

    Je m'introduis subrepticement dans la chambre de mon frère,

    je fouillotte dans ses affaires,

    les fanzines, les photos pornos.

    Puis j'avise son stock de musique en boite.

    Je lui pique une K7 audio, je lis les gribouillis dessus,

    il écrit comme un cochon mon frère,

    je ne parviens pas à lire le nom du chanteur sur la K7,

    je sors de la chambre la K7 cachée dans mon pyjama.

    (oui les moins de trente ans ne peuvent pas connaitre,

    le plaisir de la K7 volée,

    c'était avant le téléchargement peer to peer).

    Arrivée dans ma chambre, j'introduis la boite dans mon magnétophone.

    Et là, c'est l'électrochoc, l'oeil alerte, l'oreille conquise,

    l'envie de tout comprendre des paroles,

    c'est Otis Redding, le meilleur d'entre tous.

     

    (SITTIN' ON) THE DOCK OF THE BAY
    - written by Otis Redding and Steve Cropper
    - lyrics as recorded by Otis Redding December 7, 1967, just three
    days before his death in a plane crash outside Madison, Wisconsin
    - #1 for 4 weeks in 1968

    Sittin' in the mornin' sun
    I'll be sittin' when the evenin' come
    Watching the ships roll in
    And then I watch 'em roll away again, yeah

    I'm sittin' on the dock of the bay
    Watching the tide roll away
    Ooo, I'm just sittin' on the dock of the bay
    Wastin' time

    I left my home in Georgia
    Headed for the 'Frisco bay
    'Cause I've had nothing to live for
    And look like nothin's gonna come my way

    So I'm just gonna sit on the dock of the bay
    Watching the tide roll away
    Ooo, I'm sittin' on the dock of the bay
    Wastin' time

    Look like nothing's gonna change
    Everything still remains the same
    I can't do what ten people tell me to do
    So I guess I'll remain the same, yes

    Sittin' here resting my bones
    And this loneliness won't leave me alone
    It's two thousand miles I roamed
    Just to make this dock my home

    Now, I'm just gonna sit at the dock of the bay
    Watching the tide roll away
    Oooo-wee, sittin' on the dock of the bay
    Wastin' time

    (whistle)

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    yannick G
    Dimanche 1er Mars 2009 à 17:20
    Les dés étaient pipés.
    J'ai fais pareille, enfant, avec ma grand sœur. Un jour, je lui ai subtilisé momentanément une K-7... Il n'y avait que du Sheila, du Hervé Vilard, du Ringo, du Johnny Halliday, du Claude François... Depuis ce jour, je ne lui emprunte plus rien, et je trace ma route loin de la sienne. Je devrai peut-être l'en remercier... et puis non, elle a refilé son virus à ses deux gamines. Impardonnable. yG
    2
    Anthropia Profil de Anthropia
    Dimanche 1er Mars 2009 à 18:43
    Faut essayer les cousines
    si tu ne trouves pas ailleurs.
    3
    yannick G
    Dimanche 1er Mars 2009 à 18:58
    Et les amis, c'est fait pour quoi.
    Trop éloignée la famille dans mon giron, ni au propre, ni au figuré, juste dans les faits, c'est un concept réduit au minimum. Non, j'ai attendu les premiers vrais amis pour prendre plaisir à la transmission de K-7 et autres livres, bd, film. Et aujourd'hui encore, nous prenons plaisir à partager nos découvertes culturelles. Rien ne vaut les liens que nous nous créons, puisqu'ils dépendent au moins en partie de nous, et pas d'un stérile héritage (non, non, ce n'est pas un oxymore). yG
    4
    Dimanche 1er Mars 2009 à 21:19
    ah, Otis...
    ... le revoilà :) je l'ai découvert tardivement grâce à une amie (et copié sur K7 (ma carte d'identité m'indique que je viens d'entrer dans le cercle des trentenaires, ça doit être pour ça...)) ; toujours des moments émouvants pour moi lors de l'écoute de ce grand bonhomme. Merci
    5
    yannick G
    Lundi 2 Mars 2009 à 00:04
    Oh Emelka MX
    ... vous revoilà. Cela me fait plaisir d'avoir un signe de vie internautique de votre personne. Je prends note de votre xième blogue et vous souhaites un bonsoir, bonjour et à bientôt (si j'arrive avant sa fermeture ;) ). yG
    6
    Juléjim
    Lundi 2 Mars 2009 à 15:40
    Do you realise ...
    ... que j'ai chanté "Dock of the bay" ... quand j'étais chanteur de baluche du temps où c'était le temps d'avoir 20 ans ? On avait une bonne petite section cuivres finalement, quand j'y pense. ;-))
    7
    Lundi 2 Mars 2009 à 15:48
    Cool
    Et bien on est tous passés par là.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Juléjim
    Lundi 2 Mars 2009 à 17:30
    Ah bon ?
    Toi aussi t'as fait bal popu dans ta jeunesse ? PTDMDR !!! ;-))) Eh, et si on remettait ça avec Yannick à la batterie (ou à l'accordéon ?) ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :