• Today is another day

    Fenêtre

    Crédit photo anthropia # blog

     

    La réflexion m'a permis de prendre du recul

    sur ce tapuscrit/blog qui se cherche.

    Tout d'abord, la réminiscence,

    qui est bien l'objet de la # 3,

    doit trouver sa voie, voix,

    le je enfant et adulte réminiscent,

    mieux l'entendre,

    ensuite, le récit doit tresser, pas seulement

    inciser, l'homme resté là-bas et la vie à Anchorage.

    C'est l'irriguant, l'urbain, la chaleur, le corps

    qui aide la narratrice à se retrouver,

    le Je est donc d'abord un Nous.

     

    Une question : faut-il l'annoncer en chapter # 2,

    parce que là, il paraît un peu tombé des nues

    ou remontée des bas-fonds,

    en tout cas, il aura bien un aspect Neptune,

    dangereux dans le sens où il remet en question les certitudes,

    et réchauffant au sens où la narratrice est dans une impasse

    à la fois mnésique et relationnelle avec son mec.

    Mais là la question, c'est de savoir si je vais alterner les parties,

    le voyage à Anchorage et la rencontre plus lourde avec l'amant,

    et c'est compliqué parce que si on met ces bouts de textes,

    il font trou/rupture dans le récit de voyage,

    perdant ainsi du climat "froid".

    Autrement dit je me demande

    si je dois souffler le chaud ET le froid.

     

    Pour quels souvenirs ? Sur quels nouveaux souvenirs

    doit déboucher le voyage en Alaska ?

    J'avais au départ prévu que l'anamnèse débouchait

    sur à nouveau la scène du lit de l'hôpital,

    mais ça ne fait pas avancer le récit,

    par ailleurs, il y a le contexte de l'accident,

    les tenants aboutissants les parents,

    montrer que le trauma est d'abord dans leur absence,

    l'un pour cause de ses propres traumas,

    l'autre par normopathie congénitale,

    non congénitale, réactive, anti,

    renégate de son père et de sa mère.

    Et tout ça sans le dire.

    Ne nous trompons pas d'allié, l'homme dans la voiture,

    n'est plus depuis longtemps le right man at the right place.

    Ce serait une histoire d'amour-écriture, voilà.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :