• Tout ça, tout ça

    Tenture de l'Apocalypse - Chateau d'Angers

    (détail)

    (droits réservés)

     

     

    Je rentre et il n'est question que de bourrelets qu'on efface, puis qu'on remet, de répulsif pour sdf sur les places d'Argenteuil, de miel pour socialistes en mal (mâle ?) de poste dans les comités POLITIQUES lancés par Sarkozy (Rocard ?), d'odeur de sainteté pour le Président au Medef (qui fait son discours économique pour les patrons), d'odeur de brûlé pour les Grecs qui manifestent (contre l'impréparation des gouvernants), de parfum de la rose pour celle qui revient (et qui fait coucou de Melles, j'ai nommé Ségolène), et je me demande s'il n'est pas temps de repartir vite fait là d'où je viens, c'est-à-dire en vacances.

     

    Hier je contemplais les tapisseries de l'Apocalypse au Chateau d'Angers, et j'y voyais une Babylone aux maisons retournées, envahies par les démons, et je me disais que finalement, c'est un peu ça Paris et que cela ne donne guère l'envie d'y revenir.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :