• Triste est l'avenir à la Sarkozy

    extrait du spot de campagne de Sarkozy

    photo Le Nouvel Observateur - droits réservés

     

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Dans cet extrait du spot de second tour de Sarkozy, il apparaît en surplomb dans son cadre presque trop grand pour lui. Ego surdimensionné, comme l'a dit le traducteur de ses paroles au soir du premier tour : ralliez vous à mon égo surdimensionné, aurait-il transcrit dans le bandeau sous l'image. Mal lui en a pris. Il a été licencié. Mais il était américain, il voyait cela de l'extérieur, d'un oeil neutre.


    <o:p> </o:p>

    Sur l'image, le paysage est en noir et gris, noir aussi son costume, noir le message. Cet homme est noir, il le démontre si nécessaire dans le rectangle à l'italienne, un faire-part. 

    <o:p> </o:p><o:p>
     
    </o:p><o:p></o:p>

    Dans le ciel des nuages, des cumulus au-dessus de la France, oui, la tristesse menace. Selon Sarkozy, c'est le danger. Il s'appellerait nivellement, égalitarisme et assistanat. De fait ce que craint Sarko, c'est la liberté, l'égalité et la fraternité. Il a transformé ces mots en leur pire pour mieux les rabaisser.

    <o:p> </o:p>

    Nous ne voulons pas d'un sarcophage pour la République, pas d'un endeuillement de la France. Même les personnes âgées ont droit au sourire et au plaisir, même les personnes handicapées ont droit au dynamisme et au progrès social, même les ouvriers ont droit au repos le septième jour et même les chefs d'entreprise à la dynamique des affaires. Car dans une France à feu et à sang, les affaires ne vont pas bien, chacun le sait.

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :