• Un homme en prison

     

    Ce soir sur Thalassa, on diffuse un reportage

    "Hommes à la mer

    Une enquête de Malek Sahraoui et Elvire Curtet.
    Production Bonne Compagnie


    Un cri, une chute dans l'océan.

    Un homme a été jeté par-dessus bord !

    Au début des années 90,

    l'équipage d'un cargo ukrainien s'est débarrassé

    de 8 jeunes passagers clandestins,

    en les précipitant à la mer.

    C'est le témoignage de Kingsley Ofusu,

    le seul survivant du drame,

    qui va confondre les marins du MC Ruby

    et les envoyer en prison.

    Découvrir des passagers clandestins à bord

    est un casse-tête monumental pour un capitaine.


    Il peut être inculpé par la police,

    accusé d'aide à l'immigration illégale

    et voir son bateau immobilisé sans possibilité de débarquement.

    Dans ce cas, le capitaine est souvent menacé

    de licenciement par son armateur.

    L'équipage du MC Ruby a choisi la méthode la plus expéditive,

    la plus violente, pour échapper à cette menace :

    supprimer les huit migrants qui s'étaient cachés dans les cales.


    Cette affaire appartient-elle au passé,

    ou le silence de l'océan cache-t-il d'autres crimes aussi odieux ?

    L'enquête débute au Ghana,

    à la rencontre de Kingsley Ofusu,

    le seul rescapé du MC Ruby et se poursuit en Europe,

    une terre promise de plus en plus inabordable."

     

    Voici la présentation faite sur le site de France 3.

    Petit problème, il y a eu une contre-enquête sur cette affaire,

    sous l'égide d'Antoine Garapon, et personne de France 3

    n'a eu le simple réflexe de consulter le livre qui en est sorti,

    Affaire MC Ruby, anatomie d'un procès,

    ni de venir voir les anthropologues,

    juristes, psy qui se sont concentrés sur cette étrange affaire.

    Alors demain je ferai une synthèse de ce que les chercheurs ont trouvé,

    derrière les mensonges de l'affaire MC Ruby,

    il y a un risque pour un homme actuellement en prison,

    un risque que ce reportage le mette en péril,

    comme le procès l'a déjà fait lors de sa tentative de suicide.

     

    " L'humanité

    Tentative de suicide au procès du « MC-Ruby »

    Le procès des marins du cargo « MC-Ruby » accusés du massacre de huit passagers clandestins africains, a repris lundi après-midi après une interruption due à la tentative de suicide du commandant en second Valery Artemenko à son réveil dans sa cellule. Valery Artemenko a été examiné dans la matinée par un médecin qui a a estimé que sont état était « compatible avec la poursuite de sa comparution » et lui a prescrit des médicaments."

     

    Ce qui n'aurait pas été le cas si le reportage avait su donner la parole

    à ceux qui pensent qu'il y a eu une terrible erreur judiciaire.

     

     

     



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :