• Pour les dimanches jaunes : ne prends pas froid

    Claude Leveque

    Ne prends pas froid

    2008

    Courtesy Kamel Mennour

    FIAC 2008

    Crédit Photos Anthropia

     

     

    Tout n'est qu'attente, je ne sais pas pour vous.

    Tout n'est que doute en cette période sombre de novembre.

    Novembre de tous temps fût le mois honni,

    mais ces jours entre Obama qu'on espère,

    l'hiver qu'on redoute, la crise qu'on apprivoise

    et Sarkozy qui ne passe décidément pas,

    il me semble qu'il y a quelque chose d'une charge supplémentaire.

     

    Tiens les chiffres du jour, ou plutôt les nombres,

    au départ de Clinton,

    il y avait plus 200 milliards de dollars dans les caisses de l'Etat,

    en solde, au départ de Bush, il y aura moins 400 milliards.

    Elle n'est pas belle la guerre ?

     

    Alors parce qu'on est dimanche,

    que je rentre d'une longue soirée,

    dont je ne sais pas encore si je vais la prolonger

    ou plonger dans les bras de Morphée,

    juste un petit conseil : ne prends pas froid.

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 06:38
    La charge supplémentaire
    vient peut-être aussi de chacun de nous, selon la période, les difficultés propres, l'état de forme ... Je suis venu à ton blog par hasard (?) sur le titre qui ressemblait à ce que j'étais en train d'écrire moi-même au même instant. Bon dimanche, autant que possible ... et ne prends pas froid.
    2
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 07:11
    froid
    je passais par hasard... Prendre froid : froid dans le dos, froid définitif... Période de peur pour tous ceux qui ont les yeux ouverts. Ouais........
    3
    Anthropia Profil de Anthropia
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 10:25
    la charge supplémentaire
    oui, mais l'état de forme, ça va, ça vient, c'est quand l'état de forme entre en résonnance avec le climat, la situation socio-politique, que tout à coup, c'est submergeant. Mais ne prenez pas froid, Arawak et Nathalie.
    4
    Juléjim
    Dimanche 2 Novembre 2008 à 11:06
    Tu vas voir...
    ...comment ça va se réchauffer d'un coup d'un seul, dans deux jours. D'un côté commede l'autre de l'Atlantique ! It w'll be hot right now !
    5
    Thierry
    Lundi 3 Novembre 2008 à 15:27
    Ne prends pas froid
    Se rappeler des vers de Brecht : Que l'eau qui doucement effleure Le roc puissant, avec le temps en vient à bout, Tu vois ce qui est dur a le dessous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :